Tous unis contre la lingophilie !

À l’occasion du débat sur la Charte européenne des langues régionales et minoritaires, je tiens à te mettre en garde, amie lectrice qui es encore saine d’esprit, contre une maladie qui sévit en Europe : la lingophilie.

Il s’agit une maladie contagieuse qui handicape de plus en plus de gens. Toutefois, plus elle est traitée tôt, moins elle risque de s’aggraver. Apprenons donc à la détecter.

Qu’est-ce que la lingophilie ?

Les personnes normales reconnaissent naturellement l’infériorité des autres langues. Cette capacité est due à la présence constante dans notre cerveau de la protéine MT1 (pour « mother tongue 1 » en anglais), produite par la glande supralinguale.

Chez les personnes lingophiles, en revanche, cette protéine est déficiente, car la glande supralinguale est attaquée par un virus de nature étrangère.

Confrontées à une autre langue, ces personnes éprouvent un irrésistible besoin de l’apprendre et de communiquer avec les gens qui la parlent, ce qui peut les amener à suivre des cours et parfois même à voyager.

Pire, ce besoin n’est jamais rassasié et les personnes non traitées veulent apprendre toujours plus de langues.

Quels sont les symptômes ?

  • Écoutes-tu des chansons « folkloriques » et des musiques « du monde »?
  • Tentes-tu de déchiffrer l’étiquetage des produits alimentaires?
  • Es-tu capable de dire « bonjour » et « merci » en hongrois? En romani? Et en champenois?
  • T’es tu déjà surprise à prononcer tout haut des phrases que tu ne comprenais pas?
  • As-tu déjà regardé des films américains en VO? Des films en suédois? Et des films en breton?
  • Achètes-tu des pâtisseries tunisiennes juste pour le plaisir d’entendre parler arabe, voire darija ?
  • As-tu des antécédents familiaux te prédisposant à parler des langues?
  • Prends-tu du plaisir à imiter les accents, les dialectes et d’autres formes de variations linguistiques?
  • Acceptes-tu l’évolution de la langue comme un processus naturel?

Si tu as répondu oui à l’une des questions ci-dessus, tu es peut-être déjà contaminée par le virus de la lingophilie. Consulte un spécialiste du monolinguisme au plus vite.

Attention ! Les formes aiguës de lingophilie peuvent t’amener à rêver, à penser, voire à utiliser ton imagination dans d’autres langues. Tu risquerais de perdre ton identité et de ne plus être toi-même !

Aide-nous à combattre cette maladie grave : rejoins la Ligue pour l’uniformisation de la pensée.

Publicités
Tous unis contre la lingophilie !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s