La traduction wikipédienne

Capture d_écran 2017-05-09 à 16.18.47

Le rêve des wikipédiens, c’est un monde dans lequel chaque personne sur la planète aurait accès à la totalité du savoir humain.

Il s’agit bien entendu d’une utopie puisque…

1       Certains humains ne disposent pas de la technologie permettant d’accéder à Internet

2       Dans certains pays, Internet n’est pas en accès libre.

3       Nul n’a encore réussi à prouver si la totalité du savoir humain était un tout fini,

4       Pour accéder à la totalité du savoir humain, il faudrait posséder la totalité des langues humaines.

Or Wikipédia est dominé par quelques dizaines, voire peut-être une centaine de millions de personnes (un chiffre insignifiant au regard de la population mondiale) qui ont tendance à n’utiliser que les langues qu’elles maîtrisent, tendance fâcheuse, mais somme toute, bien naturelle.

Quelles sont les langues dominantes de Wikipédia ?

On le sait l’anglais domine très nettement Wikipédia, mais comme le soulignait le chercheur et enseignant français Marc Foglia, ce n’était pas la volonté de ses fondateurs.

Dans un ouvrage intitulé Wikipédia, média de la connaissance démocratique ? : quand le citoyen lambda devient encyclopédiste (FYP éditions, 2008, p45-47), il soulignait le pluralisme linguistique de l’encyclopédie, qualifiant le projet de « palais de Dame Tartine » pour « l’amoureux des langues rares ».

Pour « appréhender les formes de cet étonnant polype linguistique », il notait que l’encyclopédie comptait 2 millions d’articles en anglais, pour environ 500 000 articles dans les autres langues dominantes de cette époque (allemand, français, polonais, japonais, italien et néerlandais), soit un rapport de 1 pour 4.

Qu’en est-il aujourd’hui ?

Malgré toute la bonne volonté des wikipédiens, on s’aperçoit aujourd’hui que le polype en question tire un peu la lippe.

Certes, le russe et l’espagnol ont rattrapé leur retard, comptant maintenant parmi les têtes de l’hydre encyclopédique. Quant à l’allemand et au français, elles ont réussi à maintenir leur écart.

Mais pour les autres, le fossé ne fait que se creuser.

langues dominantes sur WKP

Et la traduction ?

On le sait aussi, Wikipédia est un formidable outil d’aide à la traduction. Si vous ne connaissez pas l’équivalent d’un terme anglais, il y a de fortes chances que des Wikipédiens se soient déjà penchés sur la question et qu’ils aient créé une page équivalente, que vous pouvez consulter sous l’onglet « langues ».

En effet, depuis le lancement de son outil de traduction, en 2015, près de 200 000 nouvelles pages ont été traduites, à un rythme qui ne cesse de s’accélérer (environ 2400 traductions par semaine au 3 mai 2017).

Marc Foglia et les « amoureux des langues rares » se réjouiront sans doute de cette nouvelle diversité, mais je reste dubitatif.

Ce qui me réjouirait serait d’observer un vaste capharnaüm où se croiseraient des millions traductions sur des milliers de voies à double sens.

Malheureusement, le sens unique semble dominer très largement sur Wikipédia. Seules quelques langues semblent dominer cette activité.

Par langue cilble

L’espagnol, championne incontestée de la traduction

On ne peut que féliciter le zèle hispanophone, qui domine largement l’activité de traduction wikipédienne (plus de 18 traductions par millier de pages), très loin devant les anglophones et les germanophones (moins de 2 traductions par millier de page) :

Nombre de trads pour 1000 pages

L’anglais reste la langue culturelle de Wikipédia

Sans surprise, l’anglais est la langue source incontestée des traductions sur Wikipédia (60 %), très, très loin devant l’espagnol (11 %) et le russe (6 %).

Part par langue source

Il semble que les wikipédiens préfèrent traduire de l’anglais vers d’autres langues dominantes, puis de ces langues dominantes vers d’autres langues dominées. L’inverse est beaucoup plus rare.

Pour l’instant, la réalité de Wikipédia se résume donc à un monde dans lequel chaque personne équipée d’Internet a accès à un savoir, qui à défaut d’être universel, est en grande partie anglo-américain.

Mais peut-être les choses sont-elles en train de changer ?

Publicités
La traduction wikipédienne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s