Une tongue dans leur face (when language becomes a commodity)

Mon germain cousin est très gentil mais pétri d’idées préconçues. Ainsi le dernier semaine, Jolitorax tentait de dire à moi que le industriel révolution s’était produit merci à le supériorité de sa langage, le anglais [en anglais dans le texte]

Afin de l’asticoter un peu, j’arguai que l’anglais ne possédait pas d’équivalent pour exprimer la nuance qui existait en français entre « la langue » et « le langage ». Jolitorax et moi, on s’aime bien mais on a toujours des mots (ce qui est le propre de la langue). Lire la suite « Une tongue dans leur face (when language becomes a commodity) »

Publicités
Une tongue dans leur face (when language becomes a commodity)